Logo des cmo

Principe de fonctionnement des CMO :

 Fabriqué en France ( Fabriqués en France )

CMO signifie « Oscillateur Magnétique de Compensation», le dispositif est un oscillateur magnétique de compensation. Il produit des signaux magnétiques hyperfaibles accordés sur les fréquences des rayonnements polluants à corriger, et s’oppose à leurs effets biologiques athermiques.

L’oscillateur est composé d’une solution saline, structurée par une charge électromagnétique, elle-même contenue dans une antenne d’aluminium élaborée en fonction du matériel et des fréquences à protéger.

Les CMO sont composés de solutions aqueuses structurées par traitement électromagnétique émettent des signaux électromagnétiques hyper faibles et bio-actifs, afin de maintenir la liaison ion-protéine.

Cette solution saline oscillante, non ionisante, non toxique, produit une induction magnétique d’ultra faible intensité, mesurable -comme les inductions magnétiques d’origine biologique- en FemtoTesla par SQUID (Superconducting Quantum Interference Device).

Ainsi, la protection biologique a été réalisée par une émission de compensation spécifique conçue pour maintenir, au niveau cellulaire, les liaisons ions-protéines perturbées par le champ polluant et ainsi protéger le fonctionnement électromagnétique naturel des organes, comme le cerveau ou l’œil.
La technologie des oscillateurs magnétiques de compensation CMO est basée sur le transfert d’information par des champs hyperfaibles qui entrent en résonance avec les récepteurs ultrasensibles des organismes vivants.

Agissant directement sur le biologique, le CMO ne modifie pas l’intensité des champs émis et ne perturbe donc pas le fonctionnement électronique des appareils.


Les ions au sein de leur cavité protéinique ont un mouvement en oscillation et en rotation.
L’ion calcium par exemple a une fréquence propre de rotation à 35 Hz au sein de cette cavité, et une fréquence propre en oscillation comprise entre 1 et 2 GHz. Ces valeurs sont dans les plages de fréquences des ondes émises par les téléphones portables par exemple.
Ces similitudes vont favoriser la rupture des liaisons entre ces ions et leur protéine, source de désordres biologiques. Le CMO va maintenir la liaison entre l’ion et la protéine.

 

Rappel sur les oscillations et interférences ioniques

 

Les cellules produisent diverses émissions électromagnétiques cohérentes dans un très large spectre de fréquences. Les ions qu’elles contiennent génèrent eux-mêmes deux types de champs EM, des ELF aux micro-ondes:

Les interférences entre l’organisme et des appareils émettant des ELF et micro-ondes vont de soi et relèvent des processus de physique élémentaire.

- les ions Ca++ et Mg++ par exemple oscillent entre 1 et 2 gigaHertz, qui sont précisément les fréquences micro-ondes (porteuses) des systèmes GSM et DCS des téléphones portables. Les organismes vivants sont sensibles à d’ultra faibles intensités de champs externes parce que le vivant fonctionne lui-même en hyperfaible énergie électromagnétique.

Cette sensibilité implique :

- soit au niveau atomique, la capacité par exemple de l’œil à détecter un seul photon de lumière (Pour mémoire : le photon est la particule élémentaire transportant la plus petite quantité d’énergie électromagnétique spécifique à chaque fréquence

- soit au niveau cellulaire, la capacité des protéines et du génome, à répondre, être affectés ou réagir, à des intensités et à des fréquences extrêmement faibles (Weisbrot et Goodman, 2003)

- soit au niveau des organes, comme le cerveau ou le cœur, d’entrer en résonance avec des fréquences et des intensités externes similaires comme celles des ELF d’un téléphone portable qui comprennent une émission à 30-40 Hz, fréquence du calcium ou à 217 Hz, première harmonique du Fer 51, etc. Le cœur émet à 100 000 femtoTesla pour des fréquences électriques de 1 à 2 Hz. La puissance d’émission magnétique d’un cerveau humain est d’environ 150 femtoTesla pour des fréquences électriques de 0 à 31,5 Hz.

La bioprotection électromagnétique est orientée sur la recherche de la compatibilité biologique avec les champs électromagnétiques artificiels externes. La biocompatibilité électromagnétique est basée sur les liens entre les champs hyperfaibles internes des organismes vivants et leurs subtils effets de résonance avec les champs ultra faibles externes.

Les ions et CMO

Les CMO fonctionnent suivant le principe des résonances bioactives.

Quelques bases indispensables pour comprendre ce principe des résonances bioactives.

1- Les mesures des ondes
Pour rappel deux paramètres sont mesurés pour les ondes :
a- une mesure de l’intensité de ces ondes, s’exprimant en Gauss ou en Tesla pour un champ magnétique, et en Volt/m pour le champ électrique. Pour les ondes électromagnétiques artificielles (téléphones mobiles, WiFi, téléviseurs, radio, antennes et tours de transmission de téléphone cellulaire…), on va mesurer la puissance émise, ou plus précisément la densité de puissance qui se définit comme « le taux d’énergie qui circule au travers d’une surface connue », la mesure étant prise à une distance de plusieurs longueurs d’onde de la source radiofréquence. Cette densité de puissance s’exprime en Watt/m2. Le DAS (Débit d’Absorption Spécifique : paramètre utilisé pour « chiffrer » la dangerosité des ondes),  est considéré comme une mesure quantitative pour une exposition proche de la source ; il correspond à la mesure de la quantité d’énergie absorbée par le corps. En fait le DAS correspond à un échauffement thermique, sans considération biologique.
b- La seconde mesure concerne la fréquence des ondes qui se mesure en Hertz (Hz), ou nombre de cycles par seconde. 1 Hz = 1 cycle par seconde.

Le discours des experts « officiels » se situe essentiellement au niveau des mesures d’intensité.

2- Le phénomène de résonance
Les fréquences des appareils recouvrent, soit directement, soit par leurs harmoniques les mêmes plages de fréquences que les oscillations des ions calcium, magnésium, sodium, lithium… voire des systèmes plus complexes tels qu’acides aminés, ou même d’organes dans leur ensemble. Ces interférences de fréquences internes (biologiques) et externes (pollution électromagnétique) créent des phénomènes de résonances et de battements qui génèrent une altération du mouvement des ions au niveau cellulaire et modifient donc leur concentration au sein des cellules. Pour rappel,  cela est montré par la concentration intracellulaire de calcium au niveau des cellules de la glande pituitaire qui est multipliée par plus de 2 après exposition au téléphone portable et revient à la normale avec les CMO.
Les appareils pollueurs sont donc sur les mêmes plages de fréquences que les mouvements de certains ions au niveau de la cellule, mais en plus l’intensité du rayonnement électromagnétique de ces appareils est des millions voire des milliards de fois plus forte.

 

La biotechnologie CMO :
Les solutions actives des CMO sont des solutions microcristallines, traitées par des fréquences accordées (directement ou par harmoniques)  aux cibles biologiques devant être restaurées dans leur activité naturelle. Cette solution « garde en mémoire » ces fréquences utiles pour compenser les effets des champs électromagnétiques pollueurs, ceci grâce à ses propriétés d’enregistrement, et restitue alors ces signaux compensateurs infinitésimaux. Ces  propriétés sont acquises par son traitement physique, proche par certains aspects des méthodes utilisées pour l’homéopathie.
De fait, l'environnement électromagnétique va activer la solution active des CMO, de la même manière qu’un tube néon placé sous une ligne Haute Tension va s’allumer. Cette solution microcristalline du CMO génère alors des micro-signaux, accordés avec les fréquences naturelles des ions calcium, magnésium, sodium, lithium etc au niveau de la cellule. Ces signaux vont ainsi corriger les phénomènes de résonance et de battement au niveau cellulaire précédemment induits par les appareils pollueurs.

Le rayonnement des CMO, ainsi mesuré, est d’intensité équivalente à celle des rayonnements des organes du corps (en particulier le cerveau*): environ 150 femtoTesla.
Les CMO « disent » aux ions du corps « recalez-vous sur votre fréquence originelle », c’est ce qui explique ensuite l’efficacité sur les paramètres biologiques. Cette efficacité est démontrée par la concentration en calcium, mais aussi par l’étude de multiples hormones ou autres marqueurs biologiques qui reviennent à la normale avec les CMO, malgré l’exposition aux ondes.

GARANTIE: La durée de vie minimum garantie est de 2 années car les tests biologiques réalisés à 2 années d'intervalle avec les mêmes CMO donnent strictement les mêmes résultats de protection. ( source: Université de Montpellier).

Cependant, il faut prendre en compte que les techniques et fréquences utilisées par les télécommunications et autres appareils électroniques sont en constante évolution, ce qui oblige de fait à réactualiser régulièrement le spectre d'émission de chaque CMO afin de conserver une efficience complète.

Vous pouvez découvrir ci-dessous toutes les expérimentations et leurs résultats qui ont été menés sur la technologie CMO:

- Vidéo-reportage scientifique: efficacité du CMO sur les effets d'un routeur Wi-Fi.

Marie-Claire Cammaerts du groupe Biologie des organismes de l'ULB.(Université Libres de Bruxelles). 2012

Congrès et publications sur la technologie des CMO:

International peer-reviewed scientific publications of experimental work on Compensatory Magnetic Oscillation [CMO] coordinated by TECNOLAB (Centre de Recherche en Biophysique Électromagnétique)
 
( CMO) Compensating Magnetic Oscillator Tecno AO [AO: Autonomous oscillators]
 
"Biological Effects of Continuous Exposure of Embryos and Young Chickens to Electro- magnetic Fields Emitted by Video Display Units"
B.J. Youbicier-Simo, F. Boudard, C. Cabaner, and M. Bastide,
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, University of Montpellier 1, France
BIOELECTROMAGNETICS, Vol 18, Number 7, 1997, pages 514-523
 
"Electromagnetic Biocompatibility at Workplace: Protection Principles, Assessment and Tests. Results of an EMF Protective Compensation Technology in Humans and in Animals" G J. Hyland1, D. J. Clements-Croome2
1 - University of Warwick, Coventry, UK and International Institute of Biophysics, Germany
2 - University of Reading, UK
PROGRESS IN RADIATION PROTECTION (IRPA Publication Series) NON IONIZING RADIATION, NIR
99, Vol 1, 1999, pages 213-242
 
"Ocular functions during loading by visual display terminal and the effect of (CMO) Tecno AO" Yayoi Satou, Akiko Hara, Kouji Oono, Hiromi Kikuchi, Hiroe Matsuzaki, Tatsuto Namba and Mikio Mi- yata
School of Medicine Kitasato University, 1-15-1 Kitasato, Sagamihara, Kanagawa, 228-8555, Japan
JAPANESE REVIEW OF CLINICAL OPHTALMOLOGY, Vol 11, Number 93, 1999, pages 1634-1637, 32-
35
 
"Computers and Health in the Workplace"
Derek J. Clements-Croome1, John Jukes2
1 - Department of Construction Management and Engineering, University of Reading, UK
2 - Jukes Association, Old Couldson, UK
HEALTHY BUILDINGS 2000: Exposure, Human Responses and Building Investigations, SYR INDOOR AIR, Vol. 1, 2000, pages 119-124
 
"Review of Studies Validating the Protective Efficacy of a New Technology* Designed to Compensate
Potential Adverse Bioeffects Caused by VDU and GSM Cell Phone Radiation" B.J. Youbicier-Simo, R. Messagier, M. Fillion-Robin,
Tecnolab Research Center, ZAC de la Thalie, Av. l'Europe, 71100 Chalon Sur Saône, France RADIOPROTECÇÃO (Radioprotection) The Journal of the Portuguese Society for Radiation Protection (IRPA), Vol I, Number 8 and 9, 2000-2001, pages 105-123, ISSN 874-7016
 
"Toxicologic study of electromagnetic radiation emitted by television and video display screens and cellular telephones on chickens and mice"
M.. Bastide1, B.J. Youbicier-Simo1-2, J.C. Lebecq1, J. Giaimis1
1 - Laboratory of Immunology and Parasitology, MENRT-EA 2413, College of Pharmacy, University of
Montpellier 1, France
2 - Tecnolab Research Centre, ZAC de la Thalie, Av. l'Europe, 71100 Chalon Sur Saône, France
INDOOR AND BUILT ENVIRONMENT, Vol. 10, Number 5, 2001, pages 91-98
 
"Video screen exposure and 6-sulfatoxymelatonin urinary excretion in women"
R. Santini1, R. Messagier2 , B. Claustrat3 , M. Fillion-Robin2 , B.J. Youbicier-Simo2
1 - Institut National des Sciences Appliquées (INSA), Bât. Louis Pasteur, 20 rue Albert Einstein, 69621
Villerbanne, France
2 - Tecnolab Research Centre, ZAC de la Thalie, Av. l'Europe, 71100 Chalon Sur Saône, France
3 - Hôpital Neuro-cardiologique, Service de radiopharmacie et de radioanalyse, Centre de Médecine
Nucléaire, 59 bd. Pinel, 69394 Lyon, France
PATHOLOGIE BIOLOGIE, Issue 51, 2003, pages 143-146
 
"Effects of mobile phone radiation on reproduction and development in Drosophila mela- nogaster"
Weisbrot David1, Lin Hana2, Ye Lin1, Blank Martin3, and Reba Goodman1
1 - Dept of Pathology, Columbia University Health Sciences, 630 West 168 St. New York 100032
2 - Dept of Pathology, Columbia University Health Sciences, 630 West 168 St. New York 100032
3 - Dept of Pathology, Columbia University Health Sciences, 630 West 168 St. New York 100032
JOURNAL OF CELLULAR BIOCHEMISTRY, Vol. 89, Number 1, 2003, pages 48-55 http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/issuetoc?ID=104088364
 
Papers on Compensatory Magnetic Oscillation [CMO] presented during international scientific congresses                                                                                
CMO Tecno AO [AO: Autonomous oscillators]
 
"Biological effects of low dose radiations from TV set on embryos and young chickens:
study of a protective material"
F. Boudard, B.J. Youbicier-Simo, J.D. Baylé, M. Bastide
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, Unit of Endocrine Neurobiology, University of Mont- pellier, France
1993 - GIRI (Montpellier, France), pages 15-16, 71-72
 
"The biological effects of low doses of television emitted radiation in chick embryos and young chickens: a study of (CMO)  Tecno AO protective equipment"
M.. Bastide, B. J. Youbicier-Simo, J. D Bayle
1994 - WWDU Work With Display Units (Milano, Italy), Annexe 1-8
 
"Protective effect of Tecno AO (CMO)  antenna against VDU EMFs as stress factor"
M. Fillion-Robin1, J.L. Marande2, C. Limoni3
1 - Tecnosphere Research Centre 71150 Sampigny, France
2 - Occupational Health Medicine, Cochin Hospital, Paris, France
3 - SSQEA Ticino, 6830 Chiasso, Switzerland
1996 - MAGNETOTHERAPY (Royal Society of Medicine, London), pages 195-203
 
"Bioeffets of continuous exposure of embryos and young chickens to ELF displayed by desk computers: protective effects of Tecno AO antenna"
B.J. Youbicier-Simo, F. Boudard, C. Cabaner, M. Bastide,
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, University of Montpellier 1, France
1996 - EBEA European BioElectromagnetics Association (Nancy, France), pages 70, 144
 
"Improvement of psychotechnical performances and stress resistance after modulation of the VDT radiation by an oscillating magnetic field"
M. Fillion-Robin1, J.L. Marande2, C. Limoni3
1 - Tecnosphere Research Centre 71150 Sampigny, France
2 - Occupational Health Medicine, Cochin Hospital, Paris, France
3 - SSQEA Ticino, 6830 Chiasso, Switzerland
1996 - MAGNETOTHERAPY (Royal Society of Medicine, London), pages 195-203
 
"Physical constraints specifying primary mechanisms whereby Tecno AO and superweak
EMFs affect biological systems"
V.N. Binhi1, M. Fillion-Robin2 and G. Picard3
1 - International Institute of Theoretical and Applied Physics RANS, Russia
2 - Tecnolab Research Centre, ZAC de la Thalie, Av. l'Europe, 71100 Chalon Sur Saône, France
3 - Department of Analytical Chemistry, Turin University, 10125 Turin, Italy
1998 - BEMS (St.Pete Beach, Florida, USA), pages 30, 100-104, 138-139
 
"Mortality of chickens embryos exposed to EMFs from mobile phones"
"Damage of chickens embryos by EMFs from mobile  phones: protection by a compensa- tion antenna"
B.J. Youbicier-Simo, J.C. Lebecq and M. Bastide
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, University of Montpellier 1, France
1998 - BEMS (St. Pete Beach, Florida, USA), pages 30, 100-104, 138-139
 
"kT Problem in Magnetobiology: The Present State of the Art and Perspectives of the So- lution"
V.N. Binhi - General Physic Institute RAS, Institute of Cell Biophysics RAS, Moscow, Russia
1999 – ELECTROMAGNETICS AND HUMAN HEALTH (Moscow, Russia), pages 250-251
 
"Tecno AO (CMO)  Technology: Biological Effects of EM and Torsion Fields"
M. Fillion-Robin1, A.E. Akimov2, V.N. Binhi2
1 - Tecnolab Research Centre, ZAC de la Thalie, Av. l'Europe, 71100 Chalon Sur Saône, France
2 - International Institute of Theoretical and Applied Physics RANS, Russia
1999, PIERS Progress In Electromagnetics Research Symposium (Taipei, Taiwan), page 441
 
"Cortisol variations observed in mice placed in front of colour TV screen: a feed back con- trol"
"Haematological effects of low doses of television emitted-radiation in mice: a parallel study with a protective equipment"
L. Bonhomme-Faivre1, R. Santini2, S. Marion3, E. Bizi1, H. Auclair3, L. Bottius1, S. Orbach-Arbouys1, N.L. Bui2
1 - Service de Pharmacie, Laboratoire de Pharmacologie
2 - Laboratoire d'Hématologie, Hôpital Paul Brousse (Paris)
3 - Institut National des Sciences Appliquées (INSA), Laboratoire de Biochimie-Pharmacologie (Lyon- France)
1999 - BEMS - Bioelectomagnetics Society, Long Beach, California, USA, pages 41, 92
 
"Electromagnetic Biocompatibility at Workplace: Protection Principles, Assessment and Tests. Results of an EMF Protective Compensation Technology in Humans and in Animals" G J. Hyland1, D.J. Clements-Croome2
1 - University of Warwick, Coventry, UK
1 - International Institute of Biophysics, Germany
2 - University of Reading, UK
Progress in Radiation Protection (Publication Series), 1999 – NIR Non Ionizing Radiation (IRPA) (Co- logne, Germany), pages 213-242
 
"Mortality of chicken embryos continuously exposed under GSM cell phone and validation of the effectiveness of a protective device"
"Interference from GSM cell phone with the production of stress hormones in healthy and
Lewis Lung carcinoma-bearing mice: Effectiveness of a protective device."
B.J. Youbicier, B. Lebecq and M. Bastide
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, University of Montpellier 1, France
2000 -INTERNATIONAL CONFERENCE ON CELL TOWER SITING, (Salzburg, Austria), pages 233-235
 
"Cortisol alterations observed in mice placed in front of colour TV screen: a parallel study with protective equipment"
L. Bonhomme-Faivre1, R. Santini2, S. Orbach-Arbouys1.
1 - Service Pharmacie, Laboratoire de Pharmacologie, Hopîtal Paul-Brousse, 14 Avenue Paul Vaillant
Couturier-94800-Villejuif, France
2 - Institut National des Sciences Appliquées, Laboratoire de Biochimie-Pharmacologie, 20 Av. Albert
Einstein, 69621 Villeurbanne, France
2000 - BEMS Bioelectromagnetics Society (Munich, Germany), pages 250-251
 
"Computers and Health in the Workplace"
Derek J. Clements-Croome1, John Jukes2
1 - Department of Construction Management and Engineering, University of Reading, UK
2 - Jukes Association, Old Couldson, UK
2000 – HEALTHY BUILDINGS 2000: Exposure, Human Responses and Building Investigations. Pro- ceedings, Vol. 1, pages 119-124
 
"Sensivity of chicken embryos to portable computer radiation (LCD*) and protective ef- fectiveness validation of a compensation magnetic oscillator**"
* Liquid Crystal Display ** CMO technology
This study was conducted at the University of Montpellier (France) under the scientific and technical research agreement N° 98018 between the University of Montpellier and Tecnolab. 
B. J Youbicier-Simo
Laboratory of Immunology, College of Pharmacy, University of Montpellier 1, France